Page_1_Image_1
Croisières Côte Fleurie
La voile à la portée de tous !
|
Une sirène, des dauphins, et deux raz.

Le jeudi 7/10, faute de vent, départ au moteur de Saint Malo vers 08H00 puis des dauphins, comme lors de la toute première sortie de Solaster en grande rade de Cherbourg. Entre Chausey et les Minquiers nous rencontrons une sirène (chalutier) qui nous offre des coquilles saint Jacques. Succulentes ces coquilles dégustées au mouillage à Sainte Catherine. Eh oui, par 105 de coefficient, encore plus que d’habitude, nous ne naviguons que poussés par le courant. La journée se poursuit par une navigation de nuit entre Sainte Catherine et Dielette où nous accostons vers 23H.
 
Vendredi 8/10 à l’aube, le ciel rougeoie, splendide d’autant que la centrale et l’EPR voisin ne semblent pas en cause. Départ 08h30, le raz Blanchard même par 105 de coefficient reste relativement clément bien que spectaculaire et très puissant. Il va nous gober à plus de 18 nœuds.
 
Samedi 9/10 modification d’équipage : un descend, trois autres embarquent. Direction Saint Vaast la Hougue histoire de passer d’un raz à l’autre. Nardoa nous y rejoint, ce qui donne l’occasion de chanter lors d’une chaleureuse soirée commune. Merci Laurent chanteur et guitariste et... Bon Anniversaire Karen.
 
Dimanche 10/10, après avoir navigué en compagnie de Nardoa, Solaster rentre à Barfleur pour une pause déjeuner. Très bel endroit par la terre, merveilleux par la mer. Puis lors du retour à Cherbourg nous avons de nouveau l’occasion d’aérer le spinnaker.
Quatre jours qui auront permis à SOLASTER de rejoindre Cherbourg et à quelques marins de profiter de la mer et du bonheur d’être ensemble. A la hauteur des grands coefficients, le plaisir, les sensations et l’émotion ont été intenses.
 
Bernard L.

18.5 !

18.5 !
 

barfleur

barfleur
 

nuit

nuit
 

spi

spi

dauphins

dauphins
 

reflet

reflet

nardoa

nardoa
 

remorqueur de haute mer

remorqueur de haute mer
 

une sirene et des coquilles

une sirene et des coquilles