Croisière Côte Fleurie
La voile à la portée de tous !
|
Compte rendu
Solaster du 21 au 23 septembre 2020

Equipage : Jean-François Brillard, Stéphan Ghéwy, Isabelle Leruez

Une sortie de luxe, à trois sur Solaster et le must deux chefs de bord… Celui qui se couche tôt et celui qui mange du fromage et de la confiture de figues au petit d
Départ neuf heures du port de Granville, une brise très agréable et un soleil voilé qui plus tard se transforme en brouillard cette brume de mer légère… On sort la corne de brume et on est vigilant. Solaster doit rejoindre Nardoa et son équipage aux Hebihens, La ligne est sortie , les poissons sont rares voir même inexistants mais nous pêchons un gros pare- battage c’est indigeste mais utile !
14 heures on passe par le travers du Grand Jardin les Voiles respirent… Quel plaisir d’être sur l eau , partir, larguer les amarres, passer les bouées, voir le vent tourner un peu léger aujourd’hui… Le ciel changer la mer briller...
Quitter une côte un port de vue et après quelques heures en voir apparaître un autre ! Justement les Hebihens appparaissent à 15h on est à couple de Nardoa ...
Formule de politesse en respectant les distances ne nous empêchent pas de savourer un petit café tous ensemble.
À l unanimité, tout le monde descend à terre, bien décidés  de remplir les deux seaux qui nous accompagnent.
La pêche à pied fut bonne ! Huîtres, praires, coques , amandes, de quoi se régaler tous ensemble à St Cast où nous accostons à 18h40.
Repas chaleureux et convivial à bord de Solaster.

Mardi matin : petit déjeuner ensemble avec les viennoiseries de Sylvie qui a eu la gentillesse de nous gâter.
Nardoa quitte St Cast dans la matinée tandis que nous allons boire un petit café dans la ville avant d’appareiller vers 13h30 pour Granville.
Et oui changement de programme au vu de la météo il est plus prudent de regagner notre port d’attache.
Nous ferons une traversée avec une mer calme un vent  inexistant, le calme avant la tempête. Un groupe de dauphins se donnent en spectacle au coucher du soleil : grandiose !
Le vent se lève comme prévu… 20h30 nous approchons des lumières de Granville, petit exercice : nous repérons toutes les balises et leurs scintillements
21h30 Solaster est amarré solidement car le vent s’est levé et souffle fort !

Une nuit paisible à bord et nous quittons le bateau mercredi après avoir rangé et nettoyé pour que les prochains navigateurs profitent pleinement de leur sortie .
Quelques jours de navigation très agréables dans le partage ( S est un spécialiste de la vaisselle 😉)et la bonne humeur comme toujours !

Isabelle Leruez