Page_1_Image_1
Croisières Côte Fleurie
La voile à la portée de tous !
|
Navigation à bord de Solaster de Lézardrieux à Brest
du 2 juillet au 11 juillet 2021

Chef de Bord : Jean-François Brillard

Equipiers: Isabelle Boussion, Liliane Brillard, Dominique et Jean-Yves Jaffré
                 Isa Leruez


Le 1er juillet dans la soirée, nous rejoignons Solaster dans le port de Lézardrieux ou Hervé Marie nous passe le relais. Nous partageons avec lui une bonne bière artisanale.

02/07

Nous partons de Lézardrieux dans la matinée et naviguons au moteur jusqu’à Port Blanc où nous arrivons dans l’après midi et prenons un coffre. Petite partie de pêche à la ligne à bord du bateau qui nous réservera la surprise de ramener un drôle de poisson qui a éclaboussé une bonne partie de l’équipage d’une eau bien claire. Il faut dire qu’il a été très courtois et a attendu d’être dans le seau pour se vider d’une quantité phénoménale d’un liquide noir… Vous aurez sûrement deviné de quel poisson il s’agit. Après une préparation très réussie par les deux hommes du bateau, nous nous sommes bien régalés à l’apéro !

03/07

Départ de Port Blanc à la voile par temps gris, mais calme. Nous naviguons vers les 7 îles et mettons le cap sur l’île Rouzic. Nous faisons quelques manoeuvres dans la baie de l’île Rouzic afin d’admirer au plus près la réserve naturelle des fous de Bassan. Ah oui, j’allais oublier, il paraît que le mâle est fidèle à vie à sa femelle…
Après cette belle étape nous naviguons tantôt voile, tantôt moteur vers Roscoff où nous nous amarrons dans le port du Bloscon vers 17 heures.

04/07
 
Petite journée détente à Roscoff. Pour certains, un peu de bricolage le matin tandis que la gente féminine flânait et visitait dans le centre de ce joli petit port breton. Le midi déjeuner dans un resto sympa où Dominique s’est délectée d’un gros artichaut farci et pour le reste de l’équipage les traditionnelles moules frites.

05/07

Départ de Roscoff vers 8 heures en direction de l’Aber-Wrac’h pour nous abriter d’un gros coup de vent annoncé dans la nuit.
Nous passons entre l’île de Bath et la côte, toujours par temps très gris et rejoignons le chenal de la malouine vers 14h sous des trombes d’eau. Une partie de l’équipage est plus que rincée et le chauffage en plein été est très apprécié pour sécher et réchauffer. Il paraît qu’il y a un réchauffement de la planète ! pas en Bretagne nord en tout cas…
Nous passons un agréable moment avec Denis Hardel qui a désormais migré à Lannilis et qui nous apporte quelques belles huîtres.
En vue du gros coup de vent annoncé, Solaster est doublement amarré. Nous sommes réveillés (enfin, pour ceux qui dormaient) à 2 heures du matin, par le départ de la vedette SNSM pour récupérer un plaisancier dont le bateau à l’ancre par 50 nœuds de vent a plus que dérapé (tout ça pour ne pas payer le port ! ) Quelle nuit !

06/07

Après cette nuit plus que mouvementée, les pare-battages ont résisté, mais un peu écrasés.
Le coup de vent est passé et le temps est redevenu un tout petit peu plus clément ! Nous déjeunons avec Denis qui nous apporte cette fois-ci des radis de son jardin et de belles moules que nous accompagnons de bonne frites commandées au restaurant du port.
Nous profitons du taxi de Denis pour faire quelques courses à Lannilis et rentrons à pied au port par la véloroute.
Au final, nous sommes ravis d’avoir revu Denis et partagé de bons moments.

07/07

Après une nuit beaucoup plus calme, nous quittons l’Aber-Wrac’h à 6h30 en direction de l’Aber Ildut, premier port goémonier en Europe, en passant devant le phare du Four. Nous amarrons au ponton à 10h30 et préparons un brunch à bord.
Les goémoniers sont en plein travail. C’est un ballet incessant de bateaux qui récoltent, chargent et déchargent ces immenses laminaires et il est très interessant de les voir à l’oeuvre. Nous visitons également la maison de l’algue située dans les locaux de la capitainerie, qui retranscrit très bien le métier de goémonier, ses techniques, les outils de récolte etc…

08/07

Départ de l’Aber Ildut pour rejoindre l’île de Molène où aucun membre de l’équipage n’avait encore mis les pieds. Débarquement en annexe assez folklorique avec ce moteur capricieux, qui nous donne l’occasion d’une bonne partie de rigolade ! Petit tour de l’île et balade dans les ruelles magnifiquement fleuries pour terminer chez Rachel où l’on a dégusté la fameuse saucisse de Molène, fumée aux algues. Un vrai régal !

O9/O7


Nous quittons la boule vers 7 heures, cap sur la pointe Saint-Mathieu ou l’on croisera un phoque venu nous faire un petit coucou. Les maquereaux croiserons aussi notre chemin ainsi qu’un sous-marin rentrant dans l’île longue qu’on laissera passer à la demande du beau pilote de la vedette qui nous a gentiment intercepté.

Arrivée à Camaret, notre Chef de Bord nous prépare un plat de maquereaux au four, Mmm !
Dans l’après-midi petit arrêt au Comptoir de la Mer où l’on investi dans deux belles amarres et une balance pour pêcher deux araigniers le soir et trois le lendemain matin. Dans la soirée, retour au bateau avec un arrêt obligé à la rhumerie bien sûr.


10/07

Nous partons tranquillement de Camaret vers 14 heures sous le soleil cette fois-ci. Nous prenons le goulet de Brest et passons devant la pointe des Espagnols. Nous longeons le cimetière des navires militaires pour arriver au mouillage sur l’Aulne derrière l’île de Terenez. L’endroit est très paisible, nous
 
sommes entourés de forêts vallonnées, un vrai havre de paix. On se croirait sur un lac à la campagne.

11/07

Voilà arrivée notre dernière journée de navigation. Nous rejoignons le Moulin Blanc à Brest où nous préparons le bateau pour le nouvel équipage qui prend le relais.

Malgré le temps maussade de ce début juillet, nous avons passé de très bons moments de partage et de bonne humeur. A refaire sans modération.

Isabelle


brehat : la croix

brehat : la croix
 

l'ile rouzic et ses 12 000 fous

l'ile rouzic et ses 12 000 fous
 

port blanc

port blanc
 
Solaster-2 au 11-07-2021 (4)
 
Solaster-2 au 11-07-2021 (5)
 

goemonier au travail

goemonier au travail
 

débarquement d'un goemonier à l'aber ildut

débarquement d'un goemonier à l'aber ildut
 

molene

molene
 

une partie de notre peche

une pertie de notre peche
 

cimetiere militaire marin sur l'aulne

cimetiere militaire marin sur l'aulne

molene

molene
 

encore notre peche

encore notre peche
 
Solaster-2 au 11-07-2021 (15)

molene

molene
 

l'un des nombreux vieux grements de camaret

l'un des nombreux vieux grements de camaret
 

rencontre dans la rade de brest

rencontre dans la rade de brest