Page_1_Image_1
Croisières Côte Fleurie
La voile à la portée de tous !
|

2 dauphins

                2 dauphins

3 marins

3 marins

On est mieux au port !

On est mieux au port !
Quelques jours à bord de Solaster


22,23,24 mai, 6 personnes à bord (Nadine, Françoise, Sophie, Pascal, Pierre-Yves, Bernard)
Météo assez forte avec BMS successifs. Nous profitons d’une petite fenêtre pour rejoindre Saint Cast le samedi après-midi. Cela comporte une partie de saute-mouton devant le Grand Jardin. Retour le dimanche matin, l’amarrage est terminé à 09h45. Après une promenade matinale nous retrouvons l’équipage de Nardoa pour un moment convivial dans le cockpit de SOLASTER. Entre vent et pluie le programme de l’après-midi se poursuit au cinéma. Nous avons même droit à une évacuation de la salle en milieu de séance après un déclenchement inopiné du système d’alarme! Un quart d’heure plus tard le film reprenait son cours. Lundi, il ne reste que Pascal et moi à bord en attendant le nouvel équipage pour les deux jours de sortie « formation ». De 14h30 à 19h00, le vent s’établit à 33nds rafales à 40 nds à pleine mer (VE) les pontons dansent, les génois mal enroulés menacent de se déchirer, un voilier rentre avec le grément sur le pont, les étraves mal amarrées labourent les pontons. Bref nous surveillons les bateaux CCF, ajustons amarres et pare battages.
25,26 mai, 4 personnes à bord pour une sortie « formation » avec Pascal, Gilles, Hervé, Bernard
Le programme souhaité est clair: manœuvres dans des endroits resserrés. Le mardi matin nous rejoignons les Ebihens. Sous le vent de l’île nous enchaînons des manœuvres à la voile et au moteur de récupération d’homme à la mer. En route à la voile vers Saint Cast, une belle troupe de dauphins nous accompagne durant une vingtaine de minutes.
En fin d’après-midi, c’est dans le port de Saint Cast que nous répétons des manœuvres d’appontement. Le soir, le nouvel équipage de Nardoa s’installe dans le carré de SOLASTER pour passer un agréable moment.
Mercredi matin, encore et toujours des manœuvres d’accostage au moteur le long d’un quai puis entre des cats ways. Pas de doute, faire et refaire ses gammes permet d’avoir des repères et d’augmenter sa maîtrise dans ces moments parfois délicats.
31 mai, 1,2,3,4 juin, 4 puis 5 personnes (Isabelle, Christian, Marc, Gilles, Serge, Bernard)
L’étrave de Solaster profite d’une météo clémente pour visiter quelques trésors de Bretagne nord. Bréhec, l’île Saint Riom, la Chambre, Gwin Zegal, Fréhel, Les Ebihens, et bien sûr… Chausey.
Pour plus de détails sur ces endroits remarquables, n’hésitez pas à embarquer. Les anglos ne sont pas accessibles, vive la Bretagne Nord!
Le père Jaouen ayant dû quitter le bord le mardi soir, je me suis lancé pour la première fois dans la préparation du fameux riz à l’espagnol! Je vous recommande cette recette disponible sur le site CCF. Christian s’est plutôt concentré sur la prise de ris, tantôt le 1, tantôt le 2.
De ces quelques jours de navigation, ce sont principalement les rencontres, la convivialité et la chaleur humaine que je retiens.
Bref, Beau temps, Belle mer.
 Bernard
20210601_164030
 
20210601_101206
 
20210602_191145
20210601_103256
 
20210601_212052
 
20210604_105650
20210601_114040
 
20210602_115456
 
IMG-20210602-WA0063