Croisière Côte Fleurie
La voile à la portée de tous !
|
COMPTE RENDU NAVIGATION DU 18 AU 21 AOUT 2020
EQUIPAGE NARDOA


 

Chef de bord J. F. BRILLARD
Matelots : Odile BEINEIX
Isabelle LERUEZ
Alain DUBOST
Guy TAUDON




MARDI 18 AOUT :
 
Arrivée à LA TRINITE milieu d'après midi
Transfert de notre véhicule à LORIENT
Navigation jusqu'à BELLE ILE
Mouillage au port de Sauzon


MERCREDI 19 AOUT :
 
Mauvais temps. Nous restons au port.
Pour compenser : balade dans la ville de LE PALAIS après une marche d'environ 6 km.
Retour au port en bus.
Soirée tarot.


JEUDI 20 AOUT :
 
Temps clair et houle.
Nous partons pour le port de Kernevel en passant à l'ouest du phare de Birvideaux et à l'est de l'île de Groix
Soirée rami.


VENDREDI 21 AOUT :
 
Toujours mauvais temps.
Nous décidons de visiter la Cité de la voile Eric TABARLY : super site à voir absolument.
En fin d'après midi arrivée de Sophie BEINEIX qui remplace GUY partant lui le samedi matin.

Bernard LEMERCIER et son épouse qui demeurent dans le coin nous ont rejoints pour un pot de l'amitié.


GUY
 
 
 
Nardoa, du 21 aout au 28 aout de Lorient  à Roscoff


Equipage composé de Jean- François chef de bord, du second Alain dit « plus beau que moi tu meurs », d’Isa « 100% toujours au taquet », d’Odile « toujours calme et vigilante » et de Sophie dite « petit ruisseau ».

Je ne vais pas vous raconter les belles navigations que nous avons faites les deux premiers jours, par force 4 à 5, voiles parfaitement réglées, virements de bord efficaces, bouées toujours passées du bon côté, ni des routes extrêmement bien calculées….Mais je vais vous faire rêver avec les beaux petits mouillages que nous avons déniché :

  • Dans l’Aven, niché au milieu des pins et de petites demeures sympathiques, après avoir envoyé Alain attrapé la 2ème boule du mouillage au péril de son équilibre.

  • Lesconil où nous avons été accueillis par un marin pêcheur à l’accent inimitable « ils manœuvrent bien les voileux », joli petit port où nous avons trouvé un bon petit resto (lieu jaune, langoustines) … et admiré le soleil couchant sur des blocs de granit arrondis qui n’ont rien à envier à la côte de granit rose !

C’est au 3ème jour que les affaires deviennent vraiment sérieuses : Lesconil – Camaret avec empannage sous spi au Raz de Sein sous le regard émerveillé de « La vieille » … puis passage des tas de Pois et … le rêve d’Isabelle se trouve réalisé, ce qui déclenche un déhanché des filles sur la musique d’« Hôtel California »  .

La journée suivante se passe à Camaret (avis de grand frais) et nous nous disons que demain sera un autre jour en appréciant quelques cocktails à la rhumerie…ce qui motive l’équipage pour être sur le pont le lendemain matin à 6H et à apprécier le lever du soleil ! … Belle navigation. L’arrivée à l’Aber Wrac’h est toujours magique avec son alignement de « cailloux ». Après un petit tour à terre, très bon resto à la Palu…C’est un équipage qui sait vivre !

Jeudi , départ à 7H par temps calme et clair mais qui va peu à peu se couvrir avec une arrivée à Roscoff sous 30 nœuds de vent de Sud ,ce qui nous vaut de beaux surfs avec des pointes à 8,5 nœuds !

Vendredi, avis de grand frais…Bricolage et visite de Roscoff et samedi, pendant que certaines font du shopping, un autre s’envoie en l’air !

Dans l’histoire, je voulais voir Groix, les Glénans, Sein, Ouessant… et je les ai vu passer… Mais je ne regrette rien, c’était une très belle navigation avec un équipage exceptionnel !

Sophie Dudouit


Nardoa, du 28 août au 1er septembre, de Roscoff à Saint-Malo

Sophie ayant dû nous quitter, l'équipage, réduit à quatre, s'est reposé une journée de plus à Roscoff, la météo n'étant toujours guère sympathique. Nous en avons profité pour gagner l'île de Batz par la navette et faire une très belle balade dans l'île.
Déjeuner au Bar du Port (à recommander, très bon fish and chips), suivi d'une bonne sieste sur la plage.

Dimanche
Départ de Roscoff à 6h30 pour une navigation de 45 miles vers l'île de Bréhat sur une mer bien agitée, prise de coffre en soirée à la Corderie

Lundi
Encore une belle étape de 50 miles, la dernière, vers Saint-Malo. Changement de météo, beau soleil, mer calme, vent et courants contraires une bonne partie de la journée, ce qui a laissé à chacun un bon moment de lecture. Nous avons néanmoins pu hisser le spi, manœuvre toujours impeccable, merci la chaussette !
Nuit au ponton du port des Bas-Sablons

Mardi matin
L'équipage s'est activé pour nettoyer Nardoa de fond en comble. Les filles se sont chargées de remonter bagages et provisions sur le quai pendant que les garçons ont tranquillement ramené le bateau à son mouillage…
Un dernier déjeuner sur le port nous a permis de terminer joyeusement notre périple en espérant nous retrouver pour une prochaine navigation.

Pas encore très efficace sur le bateau, je remercie chaleureusement tout l'équipage pour sa patience et sa gentillesse.
Je n'oublierai certainement pas Isa qui, comme à son habitude, nous a régalés de bons petits plats durant ces quinze jours.

Odile