Page_1_Image_1
Croisières Côte Fleurie
La voile à la portée de tous !
|
Le lièvre et la tortue
 
Week-end des 16 et 17 octobre 2021

 

Ce week-end CCF a décidé de vous conter une fable de la Fontaine : Le lièvre et la tortue .

Samedi matin, après l'arrivée de l'ensemble des équipiers des deux bateaux, lièvre Solaster et tortue Nardoa, un petit déjeuner est organisé sur lièvre Solaster pour briefer les équipages sur les règles du match race, cela avec un matériel pédagogique que beaucoup vont nous envier, sauf peut être notre trésorier qui lui préfère Molière :" ma cassette,ma cassette ".

Nous partons donc, direction la grande rade, pour nous initier au match race. Mâtinée un peu compliquée pour la tortue Nardoa qui ne cesse d'entendre une voix portée par le vent : priorité...priorité !.
Arrive la pause déjeuner : le lièvre nous propose de nous mettre à couple après qu'il se soit mit au mouillage dans la grande rade. Cette pause remet tout à niveau, soleil, lieu superbe et ambiance conviviale .

Aprés cette pause reprise de la  "compétition" où la tortue Nardoa s’en sort plus honorablement que le matin, jusqu'au moment ou l'ensemble de l'équipage de la tortue crie en coeur " PRIORITÉ ".
Cette journée se termine par un repas entre les deux équipages sur la tortue Nardoa. Belle journée avec peu de vent, mais un grand soleil.

Le dimanche matin, les deux équipages se retrouvent pour un petit déjeuner debriefing, car la ! fini de jouer .Nous avons emprunté des bouées au YC de Cherbourg et allons mettre en place un parcours. 
Mise en place des bouées et début de la "compétition". Vent 4/7 N de sud .

Constat est fait que par petit temps le lièvre arrive à avancer alors que la tortue galère à chaque virement ou empannage. Au bout d'un moment le moral des tortues commence à baisser .

Mais comme nous sommes dans une fable, l'histoire finit bien. Nous voyons, vers la passe de l'est, des dauphins et la ! plus de match race, plus de bouées. Nous fonçons vers eux (fonçons ,tout est relatif) et pendant peut être 30mn 10/20 ou plus de dauphins jouent avec nos deux bateaux .

Après ce moment magique, nous retournons nous mettre à couple du lièvre Solaster dans la rade. Restauration, toujours aussi conviviale et dernier parcours avant d'aller récupérer les bouées et retour au port. Et la ! pour respecter la mémoire de la Fontaine, c'est la tortue Nardoa qui est la première au ponton !

Moralité: lièvre ou tortue, nous avons passé un très bon week-end. 


Alain

2021-10-16 et 17-Le lievre et la tortue (1)
 
2021-10-16 et 17-Le lievre et la tortue (2)
 
2021-10-16 et 17-Le lievre et la tortue (4)
2021-10-16 et 17-Le lievre et la tortue (3)